Prêts

Art Burke

Alors que votre hypothèque arrive à terme, ou plus tôt, votre coopérative d’habitation pourrait avoir besoin d’emprunter de l’argent. La propriété peut nécessiter davantage de travaux que ce qui peut être financé à partir de la réserve de remplacement des immobilisations. Ou vous pourriez vouloir rénover les éléments plus anciens de vos bâtiments et de vos logements. Certaines coopératives devront encore de l’argent à la SCHL, lequel doit être remboursé dès que leur accord d’exploitation prend fin.

Les prêteurs ont besoin de savoir plusieurs choses avant de décider ou non d’accorder un prêt à votre coopérative.  Ils s’attendront à voir des résultats annuels positifs dans vos états financiers vérifiés des dernières années et un budget qui montre que vous pouvez effectuer les paiements sur le nouveau prêt.

Un prêteur voudra connaitre la valeur et l’état de la propriété qui sert à garantir le prêt. Une estimation et une évaluation de l’état du bâtiment réalisées par un professionnel répondront à ces questions. Bien que le prêteur ne souhaite pas reprendre votre propriété, il doit savoir ce qu’il en tirerait si vous ne parvenez pas à rembourser votre prêt.  

Un prêteur voudra également des preuves de la fiabilité de la coopérative. Payez-vous vos factures à temps ? Les membres sont-ils normalement d’accord avec les augmentations de loyer qui suivent les coûts ? Ces éléments ont une incidence sur la façon dont une autre entreprise vous perçoit comme un client potentiel.

Plusieurs organismes du secteur offrent des programmes à services tarifés pour aider leurs membres à emprunter de l’argent. Les coopératives de la C.-B. peuvent s’adresser à leur fédération régionale. Ailleurs au Canada, les membres de la Fédération de l’habitation coopérative du Canada (FHCC) peuvent bénéficier de son programme de refinancement.

CHF Canada Refinancing and Asset Management Services Video

FHCC
(Publié en anglais seulement)

Le Programme de refinancement de la FHCC

FHCC

Guide du financement privé pour les clients de l’Agence

L'Agence des coopératives d'habitation

Coûts liés aux pertes d'inoccupation

En moyenne, une coopérative perd 132 $ par unité en une année, en recul par rapport à 177 $ en 2007. Une part de cette perte est subie volontairement, car des unités sont rénovées pour les nouveaux membres.