Établissez bien votre budget

Établissez bien votre budget

Pour éviter de manquer d’argent, votre coopérative doit adopter un budget d’exploitation mûrement réfléchi chaque année. Sans cela, vous pourriez vous retrouver confronté à un déficit, à payer vos factures en retard, à reporter les réparations dans les logements et à être incapable de moderniser ou remplacer les éléments de construction détériorés.

Entamez le processus en examinant votre budget de l’année précédente. Demandez-vous quels coûts seront plus élevés pour l’année à venir. Et n’oubliez pas de budgéter pour les projets d’entretien spéciaux, comme vos aires communes.

Vous devez prévoir un budget pour les pertes d’inoccupation et les mauvaises créances, bien que votre coopérative soit en mesure de réduire ces coûts avec le temps. Mais ne pensez pas que cela se produira seul. Le Conseil d’administration et votre gestionnaire devront comprendre pourquoi il y a des logements inoccupés et des mauvaises créances et travailler ensemble pour les diminuer.

Une fois que vous aurez rassemblé toutes les données – sans oublier l’argent prévu pour les réparations et les remplacements à venir – vous saurez quelle devra être l’augmentation des loyers. (N’oubliez pas d’augmenter aussi vos tarifs de buanderie et de stationnement de temps en temps.)

Ne choisissez pas un pourcentage d’augmentation  « parce que c’est ce que les membres accepteront ». Soyez prêt à expliquer le budget de façon détaillée et à justifier l’augmentation de loyers dont votre coopérative a besoin. Si vous n’obtenez pas la pleine augmentation cette année, essayez de nouveau l’an prochain.

Rapports sur le marché locatif de la SCHL

SCHL

Pratiques exemplaires pour la perception des loyers dans les coopératives d'habitation

Bread and Roses
(en anglais avec sous-titres)

Q&R sur les augmentations de loyer

L'Agence des coopératives d'habitation

Type de gestion

Pour la gestion de coopérative, la tendance constitue le recours aux sociétés de gestion. La proportion de coopératives gérées seulement par des bénévoles a baissé de moitié (4 %) depuis 2007. Les coopératives qui ont leurs propres employés ne représentent plus que 30 % des clients de l’Agence, tandis que les sociétés de gestion servent 52 % d’entre elles. La dernière tranche confie la gestion simplement à un comptable.