Clients à risque élevé

Les clients à risque élevé représentent 11 % du portefeuille de l'Agence, une diminution par rapport à la proportion de 15 % en 2007. Le rétablissement est peut-être lent, mais il est réel.