Dites « non » aux administrateurs avec des arriérés et mettez-le par écrit

Date
4 septembre 2019

Tout le monde s’entend pour dire que les coopératives d’habitation doivent éliminer les arriérés de leurs membres, ou du moins réduire ceux-ci au strict minimum. Les arriérés qui ne sont pas contrôlés sont une indication qu’une coopérative est en voie d’éprouver des difficultés financières, ce qui met en péril sa capacité de couvrir ses dépenses d’exploitation quotidiennes. De plus, avoir des arriérés signifie qu’il y a moins d’argent pour les membres, parce qu’en fin de compte, si les arriérés ne sont pas recouvrés, ce sont les autres membres qui doivent en assumer les coûts.

Vignette

Pire encore, il arrive parfois que le membre en situation d’arriérés soit également membre du conseil. Après avoir fait le suivi des activités des coopératives pendant plus de dix ans, l’Agence a constaté que les arriérés et les créances irrécouvrables des membres sont presque quatre fois plus élevés dans les coopératives au sein desquelles il y a des administrateurs en retard de paiement de loyers que dans les coopératives où ce n’est pas le cas. Par conséquent, l’Agence a fortement encouragé ses clients à adopter des règlements administratifs ou des règles qui empêchent les membres en situation d’arriérés de siéger au conseil. Nous sommes heureux d’annoncer que ces recommandations ont porté leurs fruits, car le nombre de clients qui signalent des administrateurs avec des arriérés est passé de 28 % en 2007 à 10 % en 2018. En même temps, le montant total dû par les administrateurs de notre portefeuille qui compte plus de 500 coopératives est passé de 416 383 $ en 2007 à seulement 69 680 $ en 2018, ce qui représente une réduction de 83 %!

Votre coopérative a-t-elle adopté un règlement administratif ou mis en œuvre des règles pour éviter que les membres avec des arriérés ne siègent au conseil? Si ce n’est pas le cas, consultez notre document Questions et réponses sur les administrateurs en retard de paiement, ainsi que la fiche-conseils pratique de la FHCC. Ces ressources devraient aider à convaincre votre conseil et vos membres que le moment est venu de prendre des mesures à l’égard des arriérés des administrateurs. Même si votre coopérative n’a jamais connu ce problème, c’est toujours bon d’être bien préparé. Soit dit en passant, des modèles de règles et de règlements administratifs, adaptés aux exigences de votre province, sont déjà rédigés dans le seul but de faciliter les choses lorsque votre coopérative sera prête.

Tip of the Month

Pertes d'inoccupation

Le nombre de clients de l'Agence déclarant des pertes d'inoccupation de plus de 250 $ par logement par année a diminué de 50 % depuis 2007. Bien que les taux d'inoccupation soient locaux, ces chiffres témoignent d'une bonne gestion.